Catégories
Plugins WordPress

WPML : Le plug-in multilingue pour WordPress

Les choses à savoir avec les sites multilingues

Depuis la démocratisation des plugins comme WPML il existe de plus en plus de site multilingue.

Cependant, dans la réalité des choses, il est rare de trouver des sites en ligne avec plus de 2 langues. Dans la majorité des cas, les deux langues sont le Français et l’Anglais. Il est possible de trouver une petite quantité de site avec 3 langues disponibles mais c’est quelque chose de beaucoup plus rare.

Que comprend WPML ?

Il comprend 6 choses essentielles :

  • Le choix des langues
  • La structure URL
  • Le choix de surfer sur la langue de notre souhait, sa mise en forme et l’emplacement
  • La redirection et la reconnaissance de langue du navigateur
  • L’Optimisation SEO
  • L’interface pour la traduction des différents contenus sur le site

Mais est-ce que WPML est fiable à 100% ?

Non ! Aucun plug-in de traduction n’est fiable à 100% car une langue c’est quelque chose de très complexe.

Cependant, il est important de noter que pour moi, WPML est le meilleur traducteur qu’il m’a été donné d’utiliser dans mes débuts.

Je me suis servi de WPML avec TOUS mes sites WordPress sans exception ! De plus, j’ai déjà demandé à des gens spécialisés dans la traduction de site web leur expertise pour voir ce qu’il en était. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce plug-in est fiable et très efficace.

Les défauts de WPML

Les performances de la base de données

La performance est l’une des principales faiblesses de WPML. On ne va pas se mentir que créer 16 tables supplémentaires dans la BDD afin de tout gérer et tout stocker, ce n’est pas super. De plus, quand un utilisateur accède à une page traduite, de multiples requêtes sont nécessaires pour savoir la source et voir si la traduction est possible.

Pour les pages plus complexes : traductions des taxonomies, champs personnalisés, chaines de caractères, plugins des tierces parties, etc. sont nécessaires. En d’autres termes, une quantité de travail énorme en plus et par conséquent, de la lenteur à profusion.

Néanmoins, on peut dire que WPML a su réagir vite. Avec les toutes dernières mises à jour de WPML, on constate un énorme progrès. Certes, la base de données n’est pas optimisée à fond. Mais la rapidité de traduction est présente.

Le choc des plug-ins

Bien sûr que oui ! Vous et moi savons qu’un problème n’arrive jamais seul. La compatibilité des plugins. Oui oui, vous avez bien lu. Imaginer combiner 2-3 plugins WPML. Maintenant, rajouter un thème qui nécessite peut-être de faire appel à WPML. Et finalement, rajouter tout le backend de votre site en WPML.

Tout cet amas de donné fait que si vous ajoutez trop de plugins sur votre site WordPress, il est fort probable que ça rame avec WPML

Mais ne vous y trompez pas ! C’est le même peu importe votre traducteur ou peu importe votre hébergeur de site.

Si vous rajoutez de la data, le temps est d’office plus long pour le chargement. A toute cause, sa conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *